Vous êtes ici : CEMOTEVFR

Dix étudiant.es du master EPI en stage au CEMOTEV avec nos partenaires

Dix étudiant.es de la promotion 2020-2021 du master EPI (Economie, Politique et institutions) sont mobilisés sur les projets du CEMOTEV dans le cadre de stages gratifiés entre avril et octobre 2021. Cette dynamique renforce le développement des liens entre formation et recherche et les perspectives d'insertion professionnelle de nos étudiants à travers les activités du CEMOTEV, nos thématiques de recherche, et nos partenariats.

La convention YCID-CEMOTEV

ycid
Depuis 2014 la convention entre le GIP YCID (Yvelines Coopération Internationale et Développement) et le CEMOTEV permet à nos étudiants de master d'évaluer des projets de coopération internationale décentralisée portés par des acteurs yvelinois et co-financés par YCID. Les binômes d'évaluateurs de la promotion 2020-2021 effectuent les évaluations de projet à distance dans le cadre d'un stage de 3 mois au CEMOTEV, financé par la convention avec YCID, de mai à juillet 2021. Les six stagiaires issus du M1 économie et évaluation du développement et de la soutenabilité (EEDS) sont également chargés d'élaborer pour YCID un guide pratique d'évaluation à distance.


  ANR ReleV

flyers relev  
Le Projet ANR ReLev « Reconstruction des territoires : leviers pour anticiper les catastrophes naturelles » vise à poser les bases d’une méthode transdisciplinaire d’anticipation par les acteurs/populations locaux de l’organisation de la reconstruction post-catastrophe de leurs territoires. Les fonds obtenus par le CEMOTEV dans le cadre de ce contrat ANR permettent de financer un stage de deux mois (avril à juin 2021) pour deux stagiaires issues du M1 Valorisation touristique des patrimoines et préservation de l'environnement (VT2PE), et un stage de 6 mois (avril à octobre 2021) pour une stagiaire issue du M2 Valorisation touristique des patrimoines et préservation de l'environnement (VT2PE.)


 Projet POLIR

polir
Le projet POLIR a pour objectif d’analyser le rôle des politiques et des institutions dans la résilience socio-économique des petites économies insulaires (PEI) face à la pandémie du COVID 19. Le projet vise ainsi à évaluer la capacité des PEI à retrouver, renouveler ou réinventer leurs activités économiques, en fonction des politiques, institutions et modèles de développement face à la pandémie. Le financement obtenu en 2020 dans le cadre du programme de recherche exceptionnel « Construire le monde de demain pour un après Covid-19 soutenable » de Paris-Saclay, permet de financer un stage de 6 mois entre avril 2021 et octobre 2021 pour Alexandre Mathieu, issu du M2 économie et évaluation du développement et de la soutenabilité (EEDS). 
  • La principale mission du stage repose sur l'analyse des indicateurs des politiques mises en oeuvre dans la vague de la COVID, ainsi que les indicateurs de vulnérabilité et de résilience. Le travail consiste à analyser les bases de données existantes, les ordonner en fonction des principaux résultats et indications du programme de recherche afin d'illustrer la résilience et la vulnérabilité particulière des PEI face à la COVID.
  • Le stagiaire : Alexandre Mathieu (M2 EEDS)
  • Coordination : Vincent Geronimi
  • Toutes les informations sur le Master 2 économie et évaluation du développement et de la soutenabilité (EEDS)
Informations complémentaires