Vous êtes ici : CEMOTEVFRSéminaires

Séminaire des doctorants : Jossie Randriamiandrisoa et Abdellah Jamaa

Tous deux sous la direction de Jean-Luc Dubois (IRD), Jossie Randriamiandrisoa travaille sur la vulnérabilité des ménages dirigés par des femmes dans le Sud-Est de Madagascar et Abdellah Jamaa sur l'impact des programmes d'éducation sur les capacités de résilience des enfants vulnérables du Haut-Uele en République démocratique du Congo.

le 28 février 2013

jeudi 28 février 2013 de 10h à 12h
[style3;"Des inégalités à la vulnérabilité ? Le cas des ménages dirigés par des femmes dans le Sud-Est de Madagascar", par Jossie Randriamiandrisoa]Cette thèse en sciences économiques articule les concepts de vulnérabilité, genre et capabilités à travers le cas des ménages dirigés par des femmes. Elle mobilise dans ce cadre une approche quantitative à travers la mobilisation de données d'observatoires et qualitative par des entretiens réalisés auprès de femmes chefs de ménage dans le Sud-Est de Madagascar.

Plan de l'intervention :
Contexte et problématique de la recherche :
- Sud-est de Madagascar
- La vulnérabilité des ménages ruraux sous l’angle des inégalités
de genre : questions de recherche
- Définitions et hypothèses
Démarche méthodologique
Caractéristiques des ménages
Etapes futures de la recherche

Document d'appui :
Présentation powerpoint de Jossie Randriamiandrisoa [PDF - 327 Ko]

[style3;"Impact des programmes d'éducation sur les capacités de résilience des enfants vulnérables du Haut-Uele (République démocratique du Congo)", par Abdellah Jamaa]Cette étude, menée conjointement avec l'Université de Washington (Department of Economics et Brown School of Social Work) et l'ONG italienne INTERSOS, vise à appréhender les impacts des programmes d'éducation sur la santé, le bien-être et les capabilités des enfants vulnérables du Haut Uélé (RDC).
Basée sur un travail qualitatif et de recueil de données quantitatives, il se centre sur l'étude des aspirations dynastiques en ce qu'elle pose comme hypothèse qu'elles jouent un rôle primordial dans les décisions des parents d'envoyer ou non leurs enfants à l'école.
Au travers de la mise en relation de ces éléments, elle s'attachera enfin à en déterminer les effets sur les capacités de résilience.

Plan de l'intervention :
Le contexte en RDC : global, politique, économique, sécuritaire, humanitaire
Le projet : objectifs, finalités, données
La méthodologie 
 
Documents d'appui :
Texte de l'intervention d'Abdellah Jamaa [PDF - 185 Ko]
Présentation powerpoint [PDF - 232 Ko]
Informations complémentaires
Dans le cadre de l'accord signé entre l'Institut de recherche pour le développement (IRD) et l'UVSQ, et plus précisément entre l'Unité mixte de recherche Résiliences (IRD) et le laboratoire Cemotev (UVSQ), des doctorants sont inscrits à l'UVSQ et encadrés par des chercheurs de l'IRD ; c'est le cas pour Jossie Randriamiandrisoa et Abdellah Jamaa.
Contacter Jossie Randriamiandrisoa
Contacter Abdellah Jamaa