Vous êtes ici : CEMOTEVFRSéminaires

Séminaire CEMOTEV/CEI du 14 décembre 2017, intervention de Guy Roland OLINGA (CEI)

Le jeudi 14 décembre 2017, nous avons le plaisir d'accueillir Guy Roland OLINGA (CEI)à l'occasion du séminaire co organisé par le CEMOTEV et le CEI dans le cadre des 'Regards croisés sur la question du développement durable en Afrique centrale'

Résumé:

Aux lendemains des accessions aux indépendances des Pays d’Afrique Centrale dans les années 1960, les préoccupations fondamentales résidaient dans l’atteinte du développement économique et social. La voie indiquée dans ce sens paraissait pertinente dans la reproduction des modèles occidentaux, appréhendés sous le prisme de référents canoniques. Ainsi, les politiques économiques des Pays d’Afrique centrale s’étaient fortement orientées vers la recherche effrénée de la croissance et du capital, en vue d’éradiquer la pauvreté et d’assurer l’accroissement du niveau de vie des populations.

Cependant, avec la montée en scène de la gouvernance écologique mondiale à l’aube des années 1970, la « croissance économique sauvage » au détriment de la protection de l’environnement a été remise en cause. Depuis lors, il est recommandé aux Etats de manière générale d’intégrer les contraintes environnementales dans leur processus de développement. Ainsi, dans l’intervention, il sera question d’analyser les attitudes des Pays d’Afrique Centrale à partir de Stockholm et le déclic qui a été observé au début des années 1990, en prélude à la conférence de Rio, ayant favorisé une forme de mutations dans l’adoption des politiques de développement. L’idée sera également de démontrer que ces mutations ont pris de l’ampleur en Afrique centrale en ce XXIème à travers l’adoption d’une architecture favorable au développement durable.