Vous êtes ici : CEMOTEVFRLe CEMOTEVContrats de recherche

Contrats de recherche

Contrats européens et internationaux

Le projet « Gestion de projets touristiques et développement soutenable des territoires », initié par l’équipe du Master Tourisme et Environnement de l’UVSQ, a été approuvé par le Comité Régional France Amérique Latine Caraïbe (PREFALC) en octobre 2015. Il a pour objectif de favoriser la création de Maestrias spécialisées en République Dominicaine (Institut Global des Hautes Etudes en Sciences Sociales / Université APEC) et au Nicaragua (Université Nationale Autonome du Nicaragua), en vue de favoriser une mise en réseau pour promouvoir la formation de professionnels et stimuler la recherche dans le domaine du tourisme à travers les échanges d’enseignants et d’étudiants, stagiaires ou doctorants. Ce projet a reçu un financement pour 2016 et 2017, avec possibilité de prolongement pendant deux années supplémentaires.

Convention de recherche entre le CEMOTEV et l’Institut Agronomique Néo-Calédonien.
Partant du constat que l’industrialisation de la Nouvelle-Calédonie via le nickel interroge les politiques publiques, l’IAC est porteur d’un programme de recherche sur la « soutenabilité de la trajectoire de développement de la Nouvelle-Calédonie ». Ce programme de recherche propose un éclairage sur les modes de gouvernance et d’action publique à travers des outils de macroéconomie et vise à contribuer aux débats sur les stratégies de développement de la Nouvelle-Calédonie, via une analyse intergénérationnelle des implications économiques, environnementales et sociales de différentes options de politique macroéconomique. International

Participation au programme de recherche : Integrating Valuations, Markets and Policies for Biodiversity and Ecosystem Services (INVALUABLE). Projet europe en BiodivERsA [responsable scientifique : R. Lapeyre (IDDRI)].

Contrats nationaux

Financement : Agence Nationale de la Recherche ANR. Projet ReLev « Reconstruction des territoires : leviers pour anticiper les catastrophes naturelles ». Référence projet : ANR-18-OURA-0004. Pour des sociétés futures plus résilientes aux événements météorologiques extrêmes en contexte insulaire, ce projet vise à poser les bases d’une méthode transdisciplinaire d’anticipation par les acteurs/populations locaux de l’organisation de la reconstruction post-catastrophe de leurs territoires.
Plus d'informations sur : www.cerema.fr/fr/innovation-recherche/recherche/projets/reconstruction-territoires-leviers-anticiper-catastrophes
Télécharger l'affiche ReLev (version FR)
Télécharger l'affiche ReLev (version ENG)

Financement : Agence Nationale de la Recherche ANR. Projet RGC4 « Résilience urbaine et Gestion de Crise dans un Contexte de Crue à Cinétique lente. Développement d’outils pour l’aide à la gestion des réseaux techniques critiques : application au Grand Paris ». Référence projet : ANR-15-CE39-0015. Ce projet a permis de développer, à destination des services opérationnels (ville, préfecture, opérateurs privés), un ensemble d’outils et de méthodes d’amélioration de la gestion de crise favorisant la continuité d’activité des réseaux et services urbains face à une crue majeure de la Seine.
Plus d'informations sur : www.construction21.org/france/articles/fr/resilience-urbaine-et-gestion-de-crise-dans-un-contexte-de-crue-a-cinetique-lente.html
Télécharger l'affiche RGC4

Contrats avec les collectivités territoriales

Convention CEMOTEV -Yvelines Coopération internationale et développement (YCID). Evaluation de projet de coopération internationale, co-financés par YCID et menés à l’étranger, par les étudiants Master 1 SES et du Master 2 ETADD de l’Université de Versailles-Saint Quentin en Yvelines encadrés par les enseignants et chercheurs du CEMOTEV.
Plus d'informations sur les missions d'évaluation menées par les étudiants du M1 SES et du M2 ETADD ici.

Etude « Pour une nouvelle méthode d’évaluation socio-économique des paysages et des patrimoines culturels et naturels Patrimoines-Paysages-Economie-bien-être » dans le cadre du PO Interrégional FEDER bassin de Loire (programmation 2014-2017). Cette étude de 18 mois (avril 2016-septembre 2017) vise à mesurer la valeur socio-économique des paysages-patrimoines ligériens à partir d'un travail sur deux sites-pilotes comprenant 14 communes dans les régions Centre-Val de Loire et Pays-de-la-Loire. Elle s'appuie sur l'expérience de l'évaluation économique des aménités, en ne se limitant pas à la seule analyse économique monétaire et marchande, mais en intégrant la notion de bien-être des individus. Le projet est ainsi de parvenir à une méthode innovante d'évaluation susceptible d'éclairer les choix des politiques publiques en matière de développement territorial.

Etude « L’organisation, la pratique et le développement du tourisme et des loisirs sportifs de nature au sein du territoire de la Métropole Nice Côte d’Azur », commandée et financée par la Métropole Nice Côte d’Azur et suivie par la mission pour le Développement du Moyen et du Haut pays, DGSA aménagement, urbanisme et logement de la Métropole Nice Côte d’Azur, sous la direction scientifique de : Katja Sontag (UMR GREDEG, Université Nice - Sophia-Antipolis), Ludovic Martel (UMR LISA, 6240, Université de Corse) et Frédérique Roux (VIP&S EA 4636, Université Rennes 2 - L-VIS EA 7428, Université de Lyon 1). Partie sur le financement des sites et des événements sportifs de nature et retombées économiques, en collaboration avec Dominique Charrier (Université Paris-Sud 11).