Vous êtes ici : CEMOTEVFR

Colloque "La mesure du développement : comment science et politique se conjuguent"

Colloque international du GEMDEV sous le patronage de l'UNESCO

du 1 février 2012 au 3 février 2012

Du mercredi 1er au vendredi 3 février 2012
Le débat sur la mesure des performances économiques, du progrès et du développement est une question ancienne. Elle se pose sous une forme nouvelle dans le contexte contemporain marqué par le creusement des inégalités dans les pays du Nord et par les évolutions rapides de certains pays du Sud, évolutions qui invitent à s’interroger sur les concepts statistiques et les outils de mesure.
Désormais, pour l’étude des processus de développement, chercheurs et experts disposent d’outils quantitatifs variés qui peuvent renouveler les modalités de mesure de ces processus. Des informations abondantes et chiffrées, y compris sur les aspects qualitatifs, sont apparemment de plus en plus accessibles grâce aux TIC. En réalité, on peut s’interroger sur les modalités concrètes d’accès à ces données (confidentialité, accès payant) et sur les conditions différenciées entre le Nord et le Sud (fracture numérique).
Mais, au delà de cette question de l’accès, se pose, plus que jamais, la question de la légitimité des données et indicateurs ainsi diffusés largement. L’abondance des mesures masque souvent l’absence d’une définition rigoureuse de leur objet. La question de la pertinence des divers indicateurs permettant de mesurer et d’identifier le développement économique et social se pose donc.
Mais la technicité des débats ne doit pas masquer les enjeux liés à la mesure. L’orientation et le contenu de ces mesures ne sont pas neutres. Leurs dimensions politiques, idéologiques et sociales sont essentielles. L’universalisme des méthodes de mesure, la comparabilité des données, l’articulation des concepts analytiques et statistiques sont à interroger au regard des spécificités des pays et des régions.

Ce sont ces interrogations qui seront au centre des échanges et discussions proposées autour de quelques grandes questions :
  1. Comment les chiffres et indicateurs sont-ils produits ? (enjeux techniques)
  2. Qui produit ces chiffres et indicateurs ? (enjeux politiques)
  3. Chiffre et vérité scientifique ? (enjeux épistémologiques et théoriques)
  4. L’accès à l’information statistique (enjeux de sa diffusion)
  5. La mesure comme instrument de pouvoir (enjeux de pouvoir)
Voir la présentation détaillée de la problématique du colloque

Une session plénière par jour avec traduction simultanée français, anglais, espagnol est organisée ainsi que vingt-cinq ateliers thématiques où sont présentées les communications retenues.
Informations complémentaires

Cet événement est organisé par le Groupement d'intérêt scientifique pour l'Etude de la Mondialisation et du Développement (Gemdev) avec le soutien :
- de l'UNESCO (United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization),
- de l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF),
- du Centre Population et développement (CEPED),
- de l'Institut de recherche pour le développement (IRD),
- du Ministère des Affaires étrangères et européennes (MAEE),
- de Solidarité Laïque,
- de l'Université Paris 8
- et de l'Association pour l’analyse de la Mondialisation et du Développement (AMODEV).