Vous êtes ici : CEMOTEVFRPublicationsArticles dans revues à comités de lectureArticles en français

Article : Les délocalisations industrielles dans les mutations des systèmes productifs français

Auteur: Dalila Messaoudi (CEMOTEV)
Revue: Revue Géographique de l'EST
Editeur: Association des géographes de l’Est
Directeur de la publication : Michel Deshaies
Périodicité : trimestrielle
ISSN : 0035-3213
ISSN électronique : 1760-7264

le 5 novembre 2014

Novembre 2014

Résumé


L’ouverture et la mise en concurrence des territoires ont bouleversé le paysage industriel et économique français. La survie économique de nombreuses entreprises s’est faite au prix d’un redéploiement spatial de leurs activités appelé communément « délocalisation ».

Ainsi, les délocalisations ont d’abord affecté les métiers où la main-d’œuvre constituait une part importante du coût de revient. Ces activités ont connu des moments très difficiles et ont eu pour conséquences de nombreuses fermetures d’unités de production et la perte de dizaines de milliers d’emplois.

En effet, certaines régions ont vu partir vers l’étranger nombre de leurs activités traditionnelles, tandis que d’autres filières sont en sérieux déclin (textile, habillement, cuir, jouet, électroménager, équipements automobiles par exemple). Aujourd’hui, ce schéma tend à se modifier par la volonté des pays émergents à se positionner aussi sur les activités techniques et technologiques. Le nouveau contexte international apparu en juillet 2008 à la faveur de la crise financière et économique justifie que l’on s’intéresse à nouveau à la question des délocalisations d’activités dans le cas français.

Nous analyserons la participation des délocalisations aux mutations des systèmes productifs français. Quel est le poids des délocalisations dans la désindustrialisation du territoire ? Quelles conséquences sur le tissu économique français et les territoires ?

Lire l'article en ligne


Télécharger au format PDF
Informations complémentaires
Depuis 1961, la Revue Géographique de l'Est publie des articles, notes et comptes-rendus de géographie physique et humaine concernant principalement l’Europe rhénane, centrale et orientale, la France de l’Est et le Proche-Orient. En 2008, la revue a adopté un format exclusivement électronique.